Le pôle « Voix orientales » (XVIème-long XIXème siècles) élabore une réflexion commune sur les marges spatiales et temporelles de l’empire britannique en regard d’un espace aux contours mouvants, “the East”. Explorant des domaines en marge de la grande histoire politique, ce pôle s’intéresse tout particulièrement aux acteurs et aux modalités du transfert culturel depuis et vers le Proche et le Moyen Orient, l’Asie Centrale, l’Inde et l’Extrême Orient, comme par exemple à travers les réseaux de commerce et de sociabilité, les circulations d’idées, de modes, de textes et de biens matériels, le rôle des traducteurs et autres passeurs culturels. Diverses manifestations scientifiques (ateliers, journées d’étude/ colloques) permettront d’explorer ces voies/voix.